Gastronogeek, le livre de cuisine des cultures de l’imaginaire

Gastronogeek, le livre de cuisine

J’ai souvent eu envie de m’asseoir aux côtés de Ron, Hermione et Harry au réfectoire de Poudlard. Je me suis aussi souvent demandé quel goût pouvait avoir des poissons panés dans de la crème anglaise. Non pas que je ne sache pas si le poisson pané est bon (ça marche aussi pour la crème anglaise). Mais les deux ensemble ? C’est… Beurk. ça ne se fait pas. Pourtant c’est l’encas préféré du 11ème docteur, Matt Smith. Il est un peu bizarre, je vous l’accorde. Mais est-ce le plus important ? Ok, vous avez raison, restons sur Poudlard même s’il y a d’autres plats intéressant que mon estomac un peu geek rêve de connaître, les fruits du démon en tête.

Impossible ? C’était sans compter sur Thibaud Villanova (Le Dernier Bar Avant la Fin du Monde) et le chef Maxime Léonard. Retroussant leurs manches, testant diverses recettes et saveurs, ils ont mitonné le livre que tout bon geek se doit d’avoir dans sa bibliothèque : Gastronogeek.

Auteurs du livre de cuisine Gastronogeek

Ce livre de recette, c’est l’histoire de la rencontre entre les cultures de l’imaginaire et la cuisine. Il propose de bons petits plats aux passionnés mais aussi aux personnes souhaitant juste se dépayser le temps d’un repas (surprise garantie pour les invités). Bourré de conseils et d’astuces, il permettra aux novices de se révéler des super-pouvoirs en cuisine, et ceci sans stress !

Les 42 recettes (on en parle du 42 ?) sont classées par genre : science-fiction, fantasy, manga, horreur/fantastique et comics. Dans chaque genre, il y a des univers (One Piece, Conan, Star wars, etc.) et pour chacun, une entrée, un plat et un dessert. De quoi s’amuser à mixer les thèmes pour créer des rencontres improbables : des gourmandises des Carpates suivi de baisers sucrées de Terry par exemple (oui, j’ai pris un exemple extrême !)

Mais le voyage ne s’arrête pas aux recettes. La packaging éditorial est magnifique et montre un gros travail de créa sur les visuels, la mise en page et les typographies (oui, oui, c’est un livre qu’on garde). Les photos mettent l’eau à la bouche et les encarts permettent de faire quelques jeux.

Quelques photos :

Dome de Hoth, recette de cuisine du livre Gastr,ogeek fruits-du-demon-gastronogeek gourmandises-carpates-gastronogeek

Gastronogeek est finalement un très bel objet mais aussi un livre fleurant bon la découverte et de l’aventure !

Vous avez aimé ? Partagez !

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

Une réflexion au sujet de « Gastronogeek, le livre de cuisine des cultures de l’imaginaire »

  1. Ce livre, c’est une œuvre d’art, autant sur le plan visuel que gustatif ! J’ai fait les tartelettes L’œil de Sauron (mon fils est un grand fan du Seigneur des anneaux), c’est terriblement bon ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *