Le syndrome E, un thriller de Franck Thilliez

Couverture le Syndrôme E de Franck ThilliezLe syndrome E et Gataca font partie d’un dyptique de l’auteur de thriller français Franck Thilliez. Une nouvelle aventure pour ses personnages fétiches, Franck Sharko et Lucie Hennebelle qui vont, cette fois, enquêter main dans la main jusqu’aux portes de la folie.

Retour sur cette lecture dense et intense qui m’a réellement emballée.

De quoi parle Le Syndrome E ?

Présentation de l’éditeur :

Un film mystérieux et malsain qui rend aveugle… Voilà de quoi gâcher les vacances de Lucie Henebelle, lieutenant de police à Lille, et de ses deux adorables jumelles.

Cinq cadavres retrouvés atrocement mutilés, le crâne scié… Il n’en fallait pas plus à la Criminelle pour rappeler le commissaire Franck Sharko en congé forcé pour soigner ses crises de schizophrénie.

Deux pistes pour une seule et même affaire qui va réunir Henebelle et Sharko, si différents et pourtant si proches dans leur conception du métier. Des bidonvilles du Caire aux orphelinats du Canada des années cinquante, les deux nouveaux équipiers vont mettre le doigt sur un mal inconnu, d’une réalité effrayante et qui révèle que nous pourrions tous commettre le pire.

Car aujourd’hui, ceux qui ne connaissent pas le syndrome E, ne savent pas encore de quoi ils sont capables…

Ce que j’en ai pensé :

Le livre commence par deux enquêtes à priori totalement différentes (on n’imagine d’ailleurs mal comment elle pourrait se rejoindre) : Hennebelle enquête sur un film mystérieux qui a rendu l’un de ses amis aveugles pendant que Sharko se retrouve aux alentours de Rouen pour aider à une enquête sur des meurtres particulièrement atroces.

Le lecteur est forcément interpellé notamment s’il se demande déjà ce que peut-être ce foutu “syndrome E” et le rapport de ce titre avec l’intrigue. Les réponses tardent bien sûr à venir, Franck Thilliez ménageant ses effets et distillant avec maestria ses indices. Il nous propose de nombreuses révélations et rebondissements qui nous poussent doucement vers le dénouement de l’enquête, enquête que l’on suit finalement au même rythme que ses protagonistes (un rythme assez soutenu cela dit en passant).

La rencontre aentre Lucie et Sharko se déroule très tôt dans le récit et apporte une dimension nouvelle à ses deux personnages blessés par la vie et leur métier.

Plus les pages se tournent et plus le lecteur est plongé dans l’horreur : manipulations, complots, recherches sur des êtres humains (et même des enfants !), tortures psychologiques, etc… Avec qui plus est des détails à glacer le sang.

En conclusion ? Un thriller très bien documenté et surtout terriblement prenant, à lire si on a des nerfs d’acier… En tout cas, moi, j’ai adoré ! Vivement que je me lance dans la lecture de Gataca parce que c’est obligatoire vu la fin du Syndrome E. Mais chut ! Je ne vous en dirai pas plus…

Et vous, avez-vous lu “Le syndrome E ? Qu’en avez-vous pensé ?
Acheter « Le syndrome E » sur Amazon

Vous avez aimé ? Partagez !

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

2 réflexions au sujet de « Le syndrome E, un thriller de Franck Thilliez »

  1. Hello Angie !

    Même si tu sais déjà ce que j’en ai pensé, je ne peux pas résister à l’envie de dire ici aussi : j’ai adoré !
    Franck Thilliez a vraiment malmené nos plus fidèles fauteurs de troubles, en mêlant très habilement enquêtes complexes, sentiments à fleur de peau et dénouement à couper le souffle.
    J’ai hâte de connaître ton avis sur Gataca 😉
    Bises

  2. Hello Kat’

    Eh bien pour Gataca, va falloir attendre un peu ! Ma pile à lire est toujours aussi grande 🙂

    Bon dimanche
    Angie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *