Retour à Rédemption, un thriller de Patrick Graham

J’aime beaucoup Patrick Graham, auteur de « L’évangile selon Satan » et « L’apocalypse selon Marie« . C’est donc avec beaucoup d’enthousiasme que j’ai participé à un partenariat avec Pocket pour la sortie en poche de « Retour à Rédemption« , le troisième thriller de cet auteur. Sans surprises, ce thriller m’a beaucoup plu comme vous pourrez le voir dans la suite de cet article.

De quoi parle Retour à Rédemption ?

Avocat d’affaires, Peter Shepard a tout pour être heureux : une grande maison sur les hauteurs de San Francisco, une femme amoureuse, deux petites filles irrésistibles. Pourtant, certains jours, ses angoisses sont si fortes qu’il est obligé d’aller s’asseoir sur un banc dans un parc.

Toujours le même banc, toujours les mêmes angoisses. Ce que Shepard redoute, c’est le Big One, ce tremblement de terre dont tout le monde sait qu’il finira par engloutir la Californie.

Et le pire advient. Mais ce n’est pas la terre qui a tremblé, c’est le passé qui a ouvert une brèche sous ses pieds, le plongeant en enfer et le forçant à se souvenir que, vingt ans plus tôt, six enfants s’étaient fait une promesse dans les cachots d’un centre de redressement.
Un pacte qu’il a trahi.

Il est temps pour lui de retourner à Rédemption.

Ce que j’en ai pensé

Début de lecture, petite pointe de déception. Marie Parks, profileuse un peu médium grande absente… J’avais l’impression que je ne retrouverai pas ce que j’avais tant aimé chez l’auteur.

Pourtant dès les premières pages, j’ai été emballée par le récit, transportée par le personnage principal, Peter Shepard, avec qui j’ai tout de suite accroché. Blessé par la vie, en proie à des sourdes angoisses… Ce personnage dont le portrait est très bien brossé tout au long du récit donne envie de le connaître et s’allie facilement la sympathie du lecteur. Est-ce du à son apparente fragilité ? Ou à ce désir de vengeance qui le tiraille ? Au fil des pages, il se dévoile petit à petit. ce qu’il est devenu. Ce qu’il a été. Un véritable coup de coeur ! Et j’espère le retrouver dans un prochain thriller de Patrick Graham même s’il ne s’agit que d’un personnage secondaire.

Les autres personnages sont tous de la même trempe. Blessés par la vie, voir torturés… Mais terriblement humains, oscillant entre fragilité et force, franchissant parfois « la ligne jaune » et pourtant si attachants. Le genre de personnage que l’on a envie de protéger.

L’intrigue, elle, semble très simple : une famille se fait tuer. Le père veut se venger et se lance sur les traces du meurtrier. Pourtant, j’ai été agréablement surprise… Bon d’accord j’avoue. J’ai dévoré ce livre ! Du thriller psychologique comme j’aime. Violent. Au style incisif et percutant. Le genre de livre dont on tourne fébrilement les pages et que l’on referme en pestant que le plaisir était trop court. Le type d’histoire que l’on rumine longtemps. Si bien que l’on a du mal à lire autre chose tant la lecture était intense.

Pourtant les thèmes développés dans le récit sont durs : violences tant psychologiques que morales, enfermement, sectarisme, etc… Peu de bons sentiments et pourtant une certaine tendresse et un peu d’amour se dégage de ce livre très sombre.

Je ne vous en dirai pas plus !
A vous de le lire si ce n’est pas déjà fait !

Acheter « Retour à rédemption » sur Amazon

Je termine ce billet en remerciant Newsbook et Pocket pour cette super lecture en partenariat !

Vous avez aimé ? Partagez !

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

11 réflexions au sujet de « Retour à Rédemption, un thriller de Patrick Graham »

  1. Pas une spécialiste Ys mais une inconditionnelle, oui. J’avais prévu de me l’acheter dès sa sortie en poche ! Encore merci 😉

  2. Voilà un avis comme je les aime, et que tu sais écrire à merveille Angie ! Un avis qui, bien entendu, me donne envie de lire « Retour à rédemption », même si ma PAL est excessivement haute 😉
    Allez, je vais être raisonnable et l’ajouter en wishlist !

    A bientôt 🙂

  3. As-tu lu L’évangile selon Satan ? C’est mieux de l’avoir lu avant celui de Marie (héros commun)
    Bises Kat’

  4. bonjour Angie,

    c’est avec plaisir que je viens de lire ta critique 😉
    elle me donne envie de le lire moi qui hésitais fortement, tellement j’avais été déçue par « L’Apocalypse selon Marie » !! alors que j’avais adoré « L’Evangile selon Satan » …
    je te redirais si j’ai succombé, à bientôt

  5. Bonjour Pupuce,

    Comme tu as pu le voir, l’univers est totalement différent de ses deux précédents thrillers.. Et n’a rien à voir avec l’Apocalypse.
    J’espère que tu succomberas, que tu aimeras et que tu repasseras par ici nous en parler 😉

    A bientôt !

  6. Très bon auteur surtout l’évangile selon Satan qui m’a vraiment retourné!

    Un peu déçu par Retour à rédemption par quelques facilités prises par l’auteur… La femme de Shepard tombe sur le tueur déguisé en flic en plein désert alors que pour une fois elle ne prend pas la route habituelle…soit j’ai pas compris soit…

  7. @Fred : Merci pour ton passage ici et ton commentaire
    Non tu n’as pas mal compris. Oui il y a pas mal de facilités prises par l’auteur et je pense que c’est un sentiment assez partagé. Mais j’avoue que j’ai choisi de me laisser transporter, de passer outre ces passages convenus pour n’en garder que le meilleur parce que l’atmosphère m’a coupé le souffle.
    Je t’invite à lire l’article de Ys qui lui correspondra sans doute plus à ton ressenti suite à cette lecture
    A bientôt
    Angie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *